Imprimer

 

 

SECOURS ET DÉVELOPPEMENT -VISION    

« L’Esprit du Seigneur est sur moi parce qu’il m’a conféré l’onction pour annoncer la bonne nouvelle aux Pauvres. Il m’a envoyé proclamé aux captifs la libération et aux aveugles le retour à la vue, renvoyer les opprimés en liberté, proclamé une année d’accueil par le Seigneur ». (Luc 4 verset 18-19).

Création d’une Agence nationale de secours et de développement

L’Eglise Épiscopale d’Haïti crée l’Agence Anglicane / Épiscopale pour le secours et le développement d ‘Haïti. Pour mieux desservir l’ensemble du territoire national. Cette agence travaillera en étroite collaboration avec le centre Diocésain de Secours (CEDISEC), qui aura la charge de distribuer et de coordonner tout plan Diocésain de Secours, une fois qu’elle aura fait la collecte des matériels et Fonds destinés à cette fin. Cette agence recherchera les fonds, élaborera des projets de développement de l’Eglise Épiscopale d’Haïti, veillera à leur exécution et à celles des décisions prises par son conseil d’administration qui sera placé sous la direction du Diocèse. Elle aura un bureau dans chaque Archidiaconé.

Cette nouvelle structure facilitera la mobilisation rapide des ressources et une plus grande capacité d’action. Tout en concevant son appartenance à l’Eglise, cet agence aura aussi un statut d’Organisation non Gouvernementale (ONG), ce qui lui permettra d’avoir accès au financement disponibles aux ONG tant qu’au niveau national et international.

L’Eglise Épiscopale d’Haïti investira dans le développement durable et fera en sorte que toutes ces initiatives dans ce domaine reflètent les objectifs de développement des Nations Unies pour le millénaire. L’Eglise aura des programmes de développements dans les domaines suivants :

1.     Environnement : reboisement, conservation de sol, production et usage d’énergie alternative (solaire, éolienne etc.)

2.      Microcrédit d ‘épargne et prêt : éducation et financement de Micro-Entreprise en agriculture, création de petites entreprises pour différents corps de métiers.

3.      Justice sociale : rechercher et analyser les sources/causes des problèmes sociaux.

4.     faire des recommandations aux autorités et instances concernées, faire l’éducation civique des citoyens ; favoriser l’émergence d’une société mieux équilibrée.

5.     Développement du leadership dans la communauté locale.